Le syrphe et la sirène

Il était une fois un syrphe.

Il volait, il volait, son abdomen distendu indiquait qu’il avait de la réserve.

Syrphe ceinturé en vol

Canon 6D : ISO 100, focale 180mm, ouverture f/8, obturation 1/180s

Il volait, il volait et zigzaguait en tout sens, il avait mis sa ceinture : c’était justement un syrphe ceinturé (Episyrphus balteatus, Diptera Brachycera Syrphidae).

Ceci dit, le syrphe voulait de l’exotisme : et pourquoi pas la Californie!

Aussitôt dit, aussitôt fait!

Il commença par repérer une future starlette qui pensait devenir star.

Puis il attendit qu’elle se décide à enlever son capuchon.

Pavot de Californie

Canon 6D : ISO 100, focale 180mm, ouverture f/5.6, obturation 1/180s

Car c’est un moment critique, certaines finissent sorcières par dépit.

Pavot de Californie

Canon 6D : ISO 100, focale 180mm, ouverture f/5.6, obturation 1/180s

D’autres veulent ressembler à la Perle de l’orient de Shanghaï (à moins que ce ne soit à la CN Tower de Toronto?).

Pavot de Californie

Canon 6D : ISO 200, focale 180mm, ouverture f/7.1, obturation 1/180s

Puis dès que la belle s’offrit aux feux de la rampe…

Pavot de Californie

Canon 6D : ISO 800, focale 180mm, ouverture f/10, obturation 1/200s

…Ni une! Ni deux! Il fonça pour lui dérober nectar doré et bijoux polliniques… En s’en mettant partout : un vrai goinfre.

Syrphe ceinturé

Canon 6D : ISO 400, focale 180mm, ouverture f/8, obturation 1/180s

Il repartit tout aussi vite.

Le syrphe venait de faire une halte restauratrice sur un pavot de Californie (Eschscholzia californica, Papaveraceae).

La belle ainsi dépouillée n’avait plus qu’à se draper dans sa dignité pour sauver les apparences.

Pavot de Californie

Canon 6D : ISO 100, focale 180mm, ouverture f/4.5, obturation 1/180s

Mais bientôt il ne lui resta que 4 cheveux sur la tête ainsi qu’un tutu rose pour tout habit…

Pavot de Californie

Canon 6D : ISO 160, focale 180mm, ouverture f/10, obturation 1/180s

… Par désespoir elle s’étira pour atteindre les lumières dorées astrales tout en hurlant son chagrin : elle venait de se transformer en sirène juste avant de s’évanouir.

Pavot de Californie

Canon 6D : ISO 125, focale 180mm, ouverture f/5, obturation 1/180s

Car tout le monde sait qu’en Californie, une sirène attire la convoitise et fait du bruit mais ça ne dure jamais longtemps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire, répondez à cette question : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.