Chroniques de jardin : à la recherche de la star de l’été

S’il n’est pas utile de partir loin pour se faire plaisir en macro, l’approche reste problématique pour certains animaux. Comme les photos de papillons (lépidoptères) et d’autres abeilles (hyménoptères) sont à la mode et fleurissent un peu partout sur le net, il me faut donc trouver un sujet original.

Castons donc!

Cette jeune sauterelle (surement une sauterelle ponctuée alias Leptophyes punctatissima, Orthoptera Tettigoniidae) sur une feuille d’arbre de Judée (Cercis siliquastrum,Caesalpiniaceae) ne peut pas faire l’affaire…

Jeune sauterelle

Canon 6D : ISO 320, focale 180mm, ouverture f/5.6, obturation 1/160s

… elle n’est pas majeure,  et trop verte sur fond vert : aucun sens de l’esthétisme, aucune volonté de se mettre en valeur pour le photographe (ni pour les oiseaux).

E plus près c’est la catastrophe : tout déborde!

Jeune sauterelle

Canon 6D : ISO 1250, focale 180mm, ouverture f/5.6, obturation 1/400s

Les antennes fines et trop longues d’un côté, les pattes de gymnaste de l’autre.

Bon alors pourquoi pas un criquet?

Criquet

Canon 6D : ISO 160, focale 180mm, ouverture f/7,1, obturation 1/200s

Bof! Il a l’air tout triste avec ses antennes courtes (merci à lui) mais pointées vers le bas.

Suivant!

Quoi?

Criquet

Canon 6D : ISO 1000, focale 180mm, ouverture f/7,1, obturation 1/1250s

Ce n’est pas parce que vous levez timidement une antenne que vous serez sélectionnez. De toute façon je ne sais même pas comment vous vous appelez, le bouquin sur lequel figure votre pédigrée me donne la migraine à chaque fois!

Suivant!

Voyons voir cette jeune araignée :

jeune araignée

Canon 6D : ISO 320, focale 180mm, ouverture f/8, obturation 1/160s

Ah non! Trop poilue, trop jaune, trop petite et en plus il faut se contorsionner dans tous les sens pour faire la photo, sans parler de l’image négative quasi systématique véhiculée : un truc à faire fuir le lectorat.

Suivant!

Une punaise? Cette jeune punaise accrochée telle un pin’s sur un brin d’herbe serait-elle le sujet idéal?

Punaise

Canon 6D : ISO 200, focale 180mm, ouverture f/8, obturation 1/200s

Mmmm : trop statique et en prime, tout comme l’araignée, mauvaise réputation. la première chose que font les gens en en voyant une : l’écraser.

Suivant!

Ah! ils sont beaux les candidats. Le jeune criquet là bas sous le trèfle qui n’est plus en fleur :

Criquet

Canon 6D : ISO 100, focale 180mm, ouverture f/3.5, obturation 1/640s

Et la fourmi sous son parasol :

Fourmi

Canon 6D : ISO 160, focale 180mm, ouverture f/4.5, obturation 1/160s

Vous êtes tous les deux recalés : il faut savoir transpirer pour devenir célèbre!

Suivant!

Ah! Il fallait s’y attendre : mademoiselle cigale est partie en laissant trainer ses anciens habits derrière elle.

exuvie de cigale

Canon M3 : ISO 100, focale 100mm, ouverture f/6.3, obturation 1/200s

Bon! Ce n’est pas bien grave étant donné quelle aura droit prochainement à un reportage rien que pour elle (si ce n’est pas du teasing ça!).

Qu’avons nous encore… Ah! Toi!

Tarentola mauritanica

Canon 6D : ISO 400, focale 180mm, ouverture f/5.6, obturation 1/180s

Tu sais bien que je t’adore choupette (Tarentola mauritanica, Reptilia Squamata), mais je préfère te prendre en photo de jour pour voir tes magnifiques pupilles non dilatées. Accessoirement, comme tu cours sur des murs verticaux et malgré le fait que tu le fais pour manger toutes sortes de bestioles, moustiques inclus, tu fais peur à beaucoup de monde (surtout quand tu leur tombes sur la tête il faut dire).

Bon, c’est tout alors? Ah non, voici mon hélicoptère estival favori que j’ai récemment nommé au poste de maître nageur puisqu’il passe son temps autour de la piscine.

Tout d’abord un portrait sur pied de cet Onychogomphus uncatus (Odonata Anisoptera Gomphidae) :

Onychogomphus uncatus

Canon 6D : ISO 100, focale 180mm, ouverture f/6.3, obturation 1/180s

Suivi d’un portrait plus serré, car des fois il a moins de travail et me laisse approcher.

Onychogomphus uncatus

Canon 6D : ISO 100, focale 180mm, ouverture f/5, obturation 1/250s

Et pour finir la petite chouchoutte  : une très jeune rainette méridionale (Hyla meridionalis, Amphibia Anoura Hylidae)…

Hyla meridionalis

Canon M3 : ISO 800, focale 100mm, ouverture f/5.6, obturation 1/60s

Toute mimi, toute fragile et toujours sympa à photographier. Elle m’a promis une chorégraphie rien que pour moi. J’attends de voir ça.

Bref, l’été devrait être très intéressant cette année, les candidats se bousculent au portillon comme à chaque fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire, répondez à cette question : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.