Aller et retour dans les Ecrins

Me voilà enfin revenu! La rédaction de De-Natura.net m’ayant envoyé loin afin de réaliser un reportage. Mais pour raconter quoi au fait?

Il faisait beau, le Mont Pelvoux était magnifique… mais il n’était pas très blanc.

Mont Pelvoux

Canon M3 : ISO 100, focale 22mm, ouverture f/6.3, obturation 1/3200s

La neige se faisait rare comme en témoignait le système de mesure de cumul de précipitations neigeuses local : le toit du voisin.

Toit du voisin

Canon 6D : ISO 10000, focale 105mm, ouverture f/8, obturation 1/125s

Je n’allais quand même pas discuter bagnole avec Monsieur Merle qui reluquait les jantes!

Merle mâle

Canon 7D : ISO 500, focale 130mm, ouverture f/5.6, obturation 1/200s

Encore heureux, Madame Merlette me voyant quelque peu désabusé, elle est venue me remonter le moral…

Merle femelle

Canon 7D : ISO 3200, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/500s

.. d’un peu trop près, elle a failli ne pas rentrer dans le cadre.

Quelques invocations vodoo plus tard, la chance tournait enfin: il neigeait.

En allant vers Vallouise

Canon M3 : ISO 100, focale 22mm, ouverture f/8, obturation 1/60s

Le toit du voisin ne trompait pas, ça tombait ferme.

Toit du voisin

Canon 6D : ISO 10000, focale 105mm, ouverture f/7.1, obturation 1/250s

Par contre, j’avais dû faire une erreur quelque part dans l’incantation, le risque d’avalanche était presque au maximum : impossible d’aller à Chambran, aux Chouilères, à Narreyroux… La tuile quoi! Maintenant il y avait trop de neige.

Les Choulières sur la route de l'Eychauda

Canon M3 : ISO 100, focale 200mm, ouverture f/6.3, obturation 1/1000s

N’ayant pas envie de causer érosion malgré les exemples locaux évidents…

Erosion

Canon M3 : ISO 125, focale 22mm, ouverture f/5, obturation 1/60s

.. Je me suis concentré sur la neige : et si je tentais un flocon? Avec tout ce qui tombe je devrais y arriver :

Flocon de neige

Canon 6D : ISO 1000, focale 65mm, ouverture f/10, obturation 1/180s

Flocon de neige

Canon 6D : ISO 500, focale 65mm, ouverture f/10, obturation 1/180s

Peine perdue, il ne faisait pas assez froid, les flocons fondaient assez vite.

Et si je faisais un peu de météo? A part montrer une limite pluie-neige…

Place de l'église à Vallouise

Canon M3 : ISO 100, focale 22mm, ouverture f/8, obturation 1/40s

… Ou de la neige qui tombe…

Lila

Canon 6D : ISO 6400, focale 180mm, ouverture f/8, obturation 1/200s

Ca n’allait pas chercher bien loin.

Et si je tentais un peu d’astrophotographie? J’ai donc commencé par la plus proche des étoiles : le soleil…

Soleil

Canon 7D : ISO 10, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/1000s + Filtre ND 1000

…. Voilé. Et la seule nuit où le ciel étoilé a été visible, c’était vers 2h du matin et franchement, j’étais très bien dans mon lit.

Bref, c’était ambiance toundra, les montagnes en plus…

Neige

Canon M3 : ISO 100, focale 22mm, ouverture f/8, obturation 1/80s

.. Un truc à ravir un Jack London qui sommeille dans tout garçon qui se respecte.

Neige

Canon M3 : ISO 100, focale 22mm, ouverture f/8, obturation 1/60s

Seule solution restante : la rivière.

Rivière

Canon 6D : ISO 125, focale 24mm, ouverture f/7.1, obturation 1/30s

J’ai donc profité d’une trouée…

Mont Pelvoux

Canon 6D : ISO 125, focale 80mm, ouverture f/7.1, obturation 1/60s

… Mais au fin fond de la vallée le soleil disparaissait vite malheureusement.

Rivière

Canon 6D : ISO 100, focale 24mm, ouverture f/7.1, obturation 1/500s

Et j’ai attendu… Attendu…

Un héron cendré est venu se perdre au fond de la vallée. Après 2 grosses averses de neige il n’est jamais revenu.

Quant aux locaux, la vie n’était pas facile, aucun ne se laissait approcher.

Ainsi l’accenteur alpin (Prunella collaris)…

Accenteur alpin

Canon M3 : ISO 1250, focale 200mm, ouverture f/6.3, obturation 1/320s

… Marchait sur une paroi tout juste tombée dans l’ombre…

.. Pendant que les mésanges à longue queue (Aegithalos caudatus)…

mésange à longue queue

Canon 7D : ISO 200, focale 360mm, ouverture f/5.6, obturation 1/640s

… Voletaient en groupe d’arbre en arbre, jouant ainsi avec l’autofocus de l’appareil photo, mettant aussi à l’épreuve la patience du photographe…

Pire encore, un grimpereau (allez savoir s’il s’agissait d’un grimpereau des bois ou des jardins) avait la bougeotte et remontait, à toute vitesse, tous les troncs alentours.

Grimpereau

Canon 7D : ISO 1250, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/640s

… Et même un rouge gorge (Erithacus rubecula)…

Rouge gorge

Canon 7D : ISO 800, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/500s

… S’amusait à voleter autour d’une pierre de la rivière afin d’attraper quelques insectes au vol.

Enfin le roi du cours d’eau est apparu, le cincle plongeur (Cinclus cinclus)…

cincle plongeur

Canon 7D : ISO 125, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/500s

… Selon la technique du « 1, 2, 3 soleil! » je me suis approché : en clair, dès qu’il plongeait je bougeais, dès qu’il ressortait de l’eau je m’immobilisais, quelle que soit la position et en gardant un buisson entre lui et moi (d’où les flous dus aux branches sur les bords des photos)… Assez comique quand on a de la neige jusqu’aux genoux et un équipement photo lourd.

… Il a d’abord fait sa toilette…

Cincle plongeur

Canon 7D : ISO 250, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/640s

… Puis a vérifié autour de lui…

Cincle plongeur

Canon 7D : ISO 320, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/640s

… Je n’étais pas dupe, je savais qu’il m’avait repéré, mais tant que je ne bougeais pas c’était bon…

… D’ailleurs il s’est envolé.

Cincle plongeur

Canon 7D : ISO 500, focale 400mm, ouverture f/5.6, obturation 1/640s

J’ai eu beau attendre longtemps, longtemps… Non seulement il n’est pas revenu, mais en plus tout s’est arrêté.

Rivière

Canon 6D : ISO 500, focale 32mm, ouverture f/13, obturation 30s + filtre ND 1000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire, répondez à cette question : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.