Tête à tête avec Sylvain en version azurée

Ce matin, en commençant ma petite rando, je ne savais pas trop ce que j’allais bien pouvoir rencontrer. Le temps était légèrement voilé, une petite brise venait caresser mon visage mais mes idées étaient dans la brume : je n’étais pas très bien réveillé pour tout dire.

Ainsi ce billet a failli s’appeler : « la sauterelle et le coquelicot ».

Sauterelle et coquelicot

Canon 6D : ISO 100, focale 100mm, ouverture f/2.8, obturation 1/640s

Il faut avouer que ce rouge éclatant et ce vert si vif dans cette lumière matinale, « ça le faisait! ». Oui mais comme j’avais déjà fait le coup avec le ciste, ça risquait de faire redondance.

J’ai donc commencé à marcher, laissant mes yeux errer à la recherche de quelques chose de marquant. J’ai fini par voir une abeille solitaire butiner un ciste, j’ai finalement renoncer à cette histoire aussi.

Abeille et  Oedemeride

Canon 6D : ISO 200, focale 100mm, ouverture f/7.1, obturation 1/250s

Appréciant guère que l’abeille polissonne me tire la langue tout en étant encouragée par un oedemeride (un petit coléoptère) remuant frénétiquement les antennes. Des fois on n’est pas aidé!

J’ai failli me perdre dans un bleu intense.

Lin

Canon 6D : ISO 160, focale 100mm, ouverture f/8, obturation 1/320s

Et j’ai finalement sombré dans du rose, celui de la valériane des jardins également connue sous l’appellation de lilas d’Espagne (Centranthus ruber,Valerianaceae), ici surmonté par un ovni.

Sylvain azuré

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/8, obturation 1/250s

J’ai donc laissé l’ovni tourner autour de la belle afin qu’il me montre le recto…

Sylvain azuré

Canon 6D : ISO 250, focale 100mm, ouverture f/5.6, obturation 1/320s

..et le verso de son habit…

Sylvain azuré

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/8, obturation 1/250s

… me permettant de retrouver le nom qui lui a été donné, celui de Sylvain azuré (Limenitis reducta, Lepidoptera Nymphalidae).

Ce spécimen a été très coopératif, puisqu’il s’est laissé approcher de près.

Sylvain azuré

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/8, obturation 1/160s

Au point de ne plus rentrer dans le cadre.

Comme nous étions amis, il m’a même montré son plus beau profil…

Sylvain azuré

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/10, obturation 1/180s

.. Ainsi que le dessus de son thorax avec ses couleurs irisées…

Sylvain azuré

Canon 6D : ISO 400, focale 65mm, ouverture f/13, obturation 1/180s

Pour finir par me faire un petit clin d’oeil tout en sirotant du nectar.

Sylvain azuré

Canon 6D : ISO 20000, focale 65mm, ouverture f/13, obturation 1/320s

J’ai réussi à m’écarter sans le faire fuir, bref, une bonne séance photo malgré un tout petit regret, celui de ne pas avoir pu prendre les écailles des ailes correctement… mais il ne fallait pas être trop gourmand non plus 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire, répondez à cette question : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.