Chroniques de jardin

Ne réussissant toujours pas à repartir en colline seul avec mon sac, je commence petit : dans le jardin.

Il faut dire qu’on y croise pas mal de choses intéressantes.

Ainsi cette libellule déprimée (Libellula depressa, Odonata Anisopetra Libellulidae) mâle me fixant droit dans les yeux, aurait pu être un beau présage en ce début de mois de mai.

Libellula depressa mâle

Canon 6D : ISO 100, focale 100mm, ouverture f/8, obturation 1/180s

Mais ce magnifique mâle n’a jamais voulu se faire tirer le portrait afin de montrer l’azur de son abdomen, trop occupé qu’il était à défendre un territoire…. grand comme une piscine.

Peu importe, cette espèce étant vindicative une journée seulement sur une zone donnée, elle s’en est allée et ne reviendra pas.

Par contre, ce jour, enfin quelques belles choses!

Une chenille de fort belle taille pour commencer (à  se demander comment j’ai pu passer à côté).

Chenille Papilio machaon

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/11, obturation 1/180s

Ce futur Machaon (Papilio machaon, Lepidoptera Papilionidae) boudait, emmitouflée qu’il était dans le fenouil…

Fenouil

Canon 6D : ISO 100, focale 100mm, ouverture f/2.8, obturation 1/800s

… lequel fenouil se contentait de faire grandir des lignes parfaitement parallèles et fluo histoire de passer le temps.

Plus loin, une punaise avait décidé de changer de peau.

Punaise qui mue

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/8, obturation 1/180s

Il faut avouer que l’arrivée de l’été valait bien un passage du noir austère à l’orange fluo. Il y avait juste un petit problème…

Punaise qui mue

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/10, obturation 1/180s

L’ancienne peau ne voulait pas se laisser faire et collait encore à la nouvelle, surtout sur une aile. Une punaise étant têtue, à force de tourner sur elle même accrochée à une telle paroi verticale, la vieille peau a fini par lâcher prise.

Enfin, pour finir, on se rapproche encore un peu pour admirer un monstre de 3mm de long…

Crematogaster scutellaris

Canon 6D : ISO 400, focale 100mm, ouverture f/10, obturation 1/180s

La terrible Crematogaster scutellaris (Hymenoptera Formicidae) était en pleine inspection de boutons floraux de ronce, histoire de savoir si ça valait le coup de déplacer le troupeau de moutons pucerons ou pas!

Bref, le tube de l’été et ses nombreux interprètes se font attendre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire, répondez à cette question : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.