C’est l’hiver… Peut-être.

A force de le dire on finit même par y croire. Mais pour une fois c’est vrai :

Pic de Bertagne

Assemblage de 5 photos prises avec un Canon 6D : ISO 100, focale 105mm, ouverture f/8, obturation 1/200s

Et pour vous prouver que ce n’est pas une maquette saupoudrée de sucre glace, une vue plus large toujours en regardant en direction du pic de Bertagne.

Pic de Bertagne

Canon 6D : ISO 100, focale 24mm, ouverture f/8, obturation 1/200s

Et mieux encore, le matin même en VTT j’ai pu prendre une autre vue, encore plus large, du massif de la sainte Baume.

Pic de Bertagne

Galaxy S5 : ISO 40, focale 4.8mm, ouverture f/2.2, obturation 1/612s

Vue capturée avec les moyens du bord. Je tiens ici même à remercier ma fille grâce à qui j’ai pu promener un appareil photo avec une batterie vide, ce qui l’a rendu forcément plus léger que s’il avait eu une batterie pleine, soyons logiques (oui bon ça va, je n’avais qu’à vérifier avant de partir…).

Passons.

L’hiver dans le sud, c’est une notion très théorique : le ciel est un peu moins bleu, il se peut qu’il fasse froid, parfois, et il y a un peu moins de couleurs dans la garrigue, et encore… Il ne faut pas marcher très longtemps pour rencontrer la copine de Fibonacci, à savoir la globulaire buissonnante (Globularia alypum) déjà en fleur.

Globulaire buissonnante

Canon 6D : ISO 2000, focale 180mm, ouverture f/13, obturation 1/200s

Laquelle, comme son nom l’indique n’est jamais seule.

Globulaire buissonnante

Canon 6D : ISO 1600, focale 180mm, ouverture f/13, obturation 1/160s

Sans parler du condiment universel, le romarin (Rosmarinus officinalis) : comme à son habitude, il est encore, déjà et toujours en fleur.

Romarin

Canon 6D : ISO 250, focale 180mm, ouverture f/11, obturation 1/200s

Parmi les surprises la coronille à tige de jonc (Coronilla juncea) pour laquelle on trouve facilement des spécimens qui déploient leurs roues de fleurs. Encore heureux qu’elle n’est sensée fleurir qu’entre mai et juin d’après les sites botaniques.

Coronille à tige de jonc

Canon 6D : ISO 250, focale 180mm, ouverture f/11, obturation 1/200s

Et dans les vraies-fausses surprises, une orchidée, la Barlie de Robert (Himantoglossum robertianum) qui elle respecte son calendrier sans retard ni avance.

Barlie de Robert

Canon 6D : ISO 100, focale 70mm, ouverture f/6.3, obturation 1/200s

Je ne vous parlerais par contre pas du genêt épineux (Genista scorpius), j’en connais un qui s’est pris de passion pour cette plante. De toute façon il se prend de passion pour tout ce qui est devant mon objectif, voyez plutôt.

Barlie de Robert et truffe de Jim

Galaxy S5 : ISO 40, focale 4.8mm, ouverture f/2.2, obturation 1/900s

Voilà comment se passe l’hiver à plus de 400m d’altitude en versant sud du massif de la Sainte Baume.

One thought on “C’est l’hiver… Peut-être.

  1. Super ! Et vive l’hiver…(Bon j’en parle à l’aise j’habite Cannes et hier ballade dans l’Estérel 15/18 °)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire, répondez à cette question : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.